Son Altesse Sérénissime Nicolas 1er, Prince de Seborga

S.A.S. Nicolas Ier, Prince Souverain de la Principauté de Seborga

Né en 1970 près de Paris, le Prince Nicolas 1er est le fils aîné d’un officier de la Gendarmerie Nationale Française opérant au sein de la Direction Générale à Paris (DGGN).

Le Prince de Seborga est issu de la famille de l’Aide de Camp de Napoléon III, Tambour Major de la Garde Impériale. Son Altesse s’appuie sur des écrits familiaux transmis par son Grand Oncle, et reçus des mains mêmes de l’Empereur le 4 janvier 1866 au Château de Pierrefonds. Ses manuscrits relatent les secrets d’État de Napoléon III et ses confidences familiales.

BIOGRAPHIE

Après des études d’administration générale, Nicolas Mutte de Sabourg débute sa carrière professionnelle en 1992 auprès du Préfet Olivier Philip (Préfet de Paris – Région Île-de-France), alors Président de la Fondation de France à Paris, comme chargé du Protocole et des déplacements. Amené à échanger avec maintes personnalités politiques françaises et étrangères durant sept années, Nicolas 1er prend goût à la vie politique et décide ensuite de faire un tour du monde qui lui prendra également sept ans. À son retour, et fort de convictions, il se voit confier en 2008 le poste de conseiller politique à l’étranger, et s’attelle à les défendre de manière diplomatique, persuadé qu’une politique humaniste, est seule capable de résoudre les problèmes liés aux disparités.

Prince Souverain
111ème Prince Régnant légitime après Antonio Giuseppe Biancheri, investi dans ses fonctions le 22 février 2016, Nicolas 1er s’inscrit dans une nouvelle ère politique mondiale, basée sur les valeurs universelles et fondamentales. Sensible à la protection de l’environnement et aux questions écologiques, il s’affaire sur le sort de l’équilibre économique des nations pour le respect des cultures et des peuples.
Homme politique et diplomate, Nicolas Ier est le garant de l’intégrité, de la Souveraineté et de la neutralité de la Principauté. “Vouloir et Accomplir” est sa devise.

Son Altesse Sérénissime Nicolas 1er

Grand Croix de l’Ordre de la Rose d’Or
Grand Maître de l’Ordre du Mérite Princier
Chevalier de l’Ordre Militaire de la Mémoire Napoléonienne
Médaillé du Rayonnement Culturel de la Renaissance Française
Médaillé de l’International Union of Bilateral Chambers of Commerce and Industry

Chancellerie et Gouvernement
Accédez à la page ici...
Direction des Services Judiciaires
accédez à la page ici...
Le Service de Haute Protection du Prince (S.H.P.P.)
accédez à la page ici...
La Maison du Prince
accédez à la page ici...
Le Taillandier du Prince
accédez à la page ici...

Représentant des sujets de la Principauté de Seborga, il s’est donné pour devoir de faire prospérer la Principauté dans de grands secteurs d’activités, notamment le tourisme et le développement économique, mais aussi redonner vie aux cultures et aux commerces, tout en assurant aux seborgiens un système de santé équitable et gratuit. Il souhaite surtout leur redonner cette fierté d’appartenir à une Grande Principauté, somme toute riche d’histoire, en leur donnant la possibilité d’être les premiers acteurs économiques au travers de grands projets d’extension.

Décorations

* Grand Croix de l’Ordre de la Rose d’Or ;
* Grand Maître de l’Ordre du Mérite Princier ;
* Chevalier de l’Ordre militaire de la mémoire napoléonienne ;
* Médaille du Rayonnement Culturel de La Renaissance française ;
* Médaille d’Hermès de l’International Union of Bilateral Chambers of Commerce and Industry.

Distinctions

Reconnu pour ses écrits et engagements, il est le récipiendaire en 2014 de la médaille de bronze du Rayonnement Culturel de La Renaissance française, institution que présidait Madame Simone Veil, après avoir été fait Chevalier de l’Ordre Militaire de la mémoire napoléonienne 2 ans plus tôt.
Le président de l’IUBCCI en Roumanie (dont le siège est basé à New York), a décerné la médaille Hermès à S.A.S. Nicolas 1er le 18 novembre 2016

Les Passions du Prince

Passionné d’équitation, et plus particulièrement de polo, le Prince se rend à plusieurs reprises en Argentine avec de Hauts-Dignitaires de la Principauté d’Andorre, invité au Haras de la République à Lujan, appartenant au Président de la République Argentine.
Il s’éprend alors du cheval Criollo, cheval de travail dont disposent les gauchos pour le tri du bétail.

Petit neveu de l’aide de camp de Napoléon III, le Prince décide d’éditer, sous forme de romans, la vie méconnue de l’Empereur Napoléon 1er tirée de ses archives familiales. Un premier ouvrage « Napoléon Résurrection » qui vaudra au Prince d’être invité à Montréal pour l’inauguration de l’exposition dédiée à l’Empereur après avoir été fait Chevalier de l’Ordre de la mémoire Napoléonienne aux Invalides à Paris, en présence du Prince Jean-Christophe Napoléon.
Le Prince Nicolas 1er se voue non seulement à l’histoire de Napoléon 1er, mais également à l’histoire de l’Humanité. Ainsi, à quatre mains avec son frère, il s’emploiera à la développer dans une trilogie ayant pour base la genèse. Le premier tome aura pour titre, « Maryam et Joshua Mumfossum », et paru aux éditions MJB.

PROGRAMME PRINCIER

S.A.S. le Prince Nicolas 1er s’affaire tout particulièrement au développement économique de la Principauté dans un esprit d’éthique.

Après avoir doté la Principauté d’une Constitution et d’une Administration publique Centrale Électronique, S.A.S. Nicolas 1er Prince de Seborga engage son Gouvernement sur une politique d’équipement et de grands travaux. Ainsi, à l’horizon 2020, un système de santé doté des dernières technologies aux services de grands professeurs en médecine mondialement reconnus verra le jour, mais aussi un héliport et un service de premières urgences au sein d’une maison médicale des plus efficaces et modernes.
Bien que très présent sur la scène internationale, le Prince Nicolas 1er se veut être au plus près des seborgiens. En instaurant un système de santé novateur, il s’engage également à favoriser la réouverture des commerces de proximité et le développement des initiatives locales avec une priorité aux emplois seborgiens, tout en mettant l’accent sur les produits locaux, le maraîchage, l’agriculture biologique et l’artisanat. Aussi, pour répondre aux demandes croissantes de naturalisation, son programme s’est enrichi dans la réalisation d’équipements collectifs, maternelle, collège et complexe sportif, et de grandes initiatives sont actuellement conduites en vue de favoriser l’activité économique et le tourisme tout en maintenant un haut niveau d’éthique.
Diverses initiatives sont conduites en vue de favoriser l’activité économique, rendant le fonctionnement des entreprises plus transparent tout en maintenant un haut niveau d’éthique.
Son Altesse Sérénissime Nicolas 1er se montre très sensible à l’écologie, et s’emploie à conduire en Principauté une politique exemplaire sur le plan environnemental en privilégiant autant que possible le développement des transports à faible empreinte carbone, les énergies renouvelables et les constructions à haute qualité environnementale.
Concernant les Droits de l’Homme, auxquels le Prince est très attaché, plusieurs modifications législatives importantes ont été instaurées, notamment le renforcement de la protection juridique des individus, de leurs données personnelles et de leur vie privée dans un cadre inhérent de l’évolution exponentielle des nouvelles technologies.

Parmi les priorités du Prince viennent s’ajouter :

  • le respect des droits fondamentaux et libertés de la personne ;
  • la protection des droits de l’enfant, son accès aux loisirs, aux activités culturelles, artistiques et sportives ;
  • l’éducation scolaire basée sur des pédagogies prônant les valeurs humaines tout en favorisant l’épanouissement, la coopération, la créativité, l’autonomie et la solidarité.

INTERNATIONAL

Le Prince de Seborga a accompli de nombreux voyages à travers le monde. Que ce soit en Europe ou foulant le sol des continents africain et américain, il s’est inspiré des différentes cultures et conditions de vie pour se forger ses propres opinions en matière d’humanité. Ainsi face à la réalité de l’existence, tant issue du domaine public que du privé, ces expériences se sont avérées primordiales dans le choix de sa politique axée sur le partage, la solidarité et la tolérance, qui, selon le Prince, demeurent de nos jours précaires pour des peuples en quête de bien-être.
Vouant un grand respect aux divers courants politiques établis aux quatre coins du monde, le choix du Prince s’est porté sur l’unique volonté de mener une politique humaniste et non politicienne, afin de concilier la protection et la mise en valeur de l’environnement, le développement économique de la Principauté de Seborga dans un esprit juste et équitable.

LA FONDATION NICOLAS 1er

Dans un contexte social et environnemental en crise, le Prince Nicolas 1er, fort de ses voyages et ses rencontres, a décidé de créer une fondation ayant pour Maxime:
« Agir ici et maintenant pour ce qui se passera plus loin et plus tard »
La Fondation réunit des donateurs, des bénévoles experts, et des salariés. Indépendante et privée, la Fondation Nicolas 1er fonctionne principalement grâce à ses donateurs.
La Fondation Nicolas 1er a deux objectifs majeurs :

Établir et développer des partenariats avec d’autres fondations et associations afin de créer un réseau d’initiatives culturelles et intellectuelles, et de constituer une plateforme d’échange et de retour d’expériences sur les problématiques majeures.
Faire naitre des projets de terrains réalistes qui répondent à des besoins concrets insuffisamment couverts ou ignorés.

De même à l’International, la Fondation Nicolas 1er peut intervenir dans différents domaines d’expertises en appliquant la même méthodologie :

  • Évaluation
  • Détermination des axes d’interventions prioritaires
  • Mise en place de programmes adaptés et soutien aux initiatives locales
Page de la Fondation Nicolas 1er
accédez à la page ici...